Aéroport Charles de Gaulle, Paris, France

En avion vers l’international depuis l’aéroport de Paris


L’aéroport de Paris Charles-de-Gaulle est le point de départ pour les principaux vols aériens directs vers l’international en France, notamment pour les voyages extra-européens.

Turquie, États-Unis, Canada, Inde, Égypte, Vietnam, Australie, Kenya, Cambodge, Chine…

De nombreux pays à travers le monde sont d’un attrait culturel et touristique puissant, et si vous partez de France, l’aéroport de Paris Charles-de-Gaulle est le principal pour les vols directs, sous réserve d’avoir réglé toutes vos formalités administratives.
Attention, la demande de visa doit être effectuée avant d’arriver à l’aéroport.

Brève histoire et chiffres de l’aéroport

C’est en 1964 que le conseil des ministres valide le projet d’une deuxième aéroport en Île-de-France, après celui d’Orly, situé à 25 kilomètres du centre de Paris.

Après 10 années de travaux, le premier avion commercial en provenance des Etats-Unis se pose sur le tarmac de l’aéroport Charles-de-Gaulle, en 1974.

40 ans plus tard, il est le deuxième aéroport européen et le huitième mondial avec 69,5 millions de passagers transportés (chiffres 2017).

Côté transport, il se classe en deuxième place en termes de tonnage, avec près de 7 fois moins de fret que l’aéroport de Francfort, soit 2 140 000 tonnes contre 15 000 000 pour l’aéroport allemand, mais devant ceux de Londres Heathrow ou Amsterdam-Schiphol.

D’après une étude du BIPE, un cabinet de conseil en stratégie, publiée en 2012, l’aéroport Charles-de-Gaulle draine 700 entreprises pour environ 86 000 emplois directs avec une activité économique générée de 21,2 milliards d’euros de valeur ajoutée, soit 4,1% de la richesse régionale et 1,2% du PIB en France.

40 ans d’aéroport Paris-Charles de Gaulle en photos par La Tribune [DIAPORAMA]

Formalités avant votre départ

Mais avant de partir savez-vous quels sont les visas et formalités administratives à faire selon votre destination ?

Il existe plusieurs types de formalités selon les pays que vous devez impérativement remplir avant votre départ :

GoVoyages

Le visa

C’est un document délivré le plus souvent par l’ambassade ou le consulat du pays où vous souhaitez vous rendre, qui valide que vous êtes autorisé à vous rendre dans ce pays pour une durée précise. Le visa est le plus souvent payant.

ESTA

ESTA est l’acronyme anglais d’Electronic System for Travel Authorization qui est traduit par Système électronique d’autorisation de voyage (SEAV).
Il a été mis en place par les Etats-Unis et rendu obligatoire en janvier 2009 et permet l’exemption de visa pour une durée précise sous réserve d’enregistrement administratif et de transmission de données.

AVE

L’autorisation de voyage électronique (AVE) concerne le Canada et les ressortissants des pays dispensés de l’obligation de visa pour ce pays. Lié électroniquement au passeport, il concerne les voyageurs se rendant par voie aérienne au Canada avec une validation maximale de 5 ans.

En résumé, pour les Etats-Unis, vous devrez disposez de l’ESTA, pour le Canada l’AVE et pour la plupart des autres pays d’un visa.

A noter que pour un resortissant français, aucun visa n’est nécessaire pour voyager au sein de l’espace économique européen (EEE).

Si vous êtes patients avec du temps disponible, vous pouvez réaliser vous-même ou sinon confier cette tâche à une agence spécialisée qui réalisera pour vous les formalités avec des tarifs variables selon votre destination.

Grâce à ce type de service, la plupart des visas de voyage peuvent heureusement être demandés et payés en ligne.

S’informer sur le pays de voyage

Autre point important avant votre départ : s’informer sur les conditions politiques et géographiques du pays ou de la région de votre destination.

Évolution démocratique ou militaire, conditions sanitaires, événements naturels… les causes de décalage ou d’annulation d’un voyage, bien que rare, sont à prendre en compte.

C’est pourquoi il est nécessaire de s’informer au préalable de l’actualité dans le pays de votre voyage afin de ne prendre aucun risque.

Webzine+